Chronique d'une transition énergétique en tension : l'universalisation inachevée du réseau de gaz naturel à Istanbul

Dossier  : Énergie et villes des pays émergents  : des transitions en question
Par Elvan Arik
Jusqu’à présent les études disponibles sur les réseaux de gaz naturel n’ont guère contribué à appréhender les mutations des modes de gestion urbaine survenues dans les métropoles émergentes. Pourtant, les choix politiques orientés vers le développement de ce système énergétique considéré comme plus propre et efficace comparé aux systèmes précédents basés essentiellement sur l’utilisation de combustibles traditionnels (bois, charbon, LPG, combustibles organiques), entraînent ces villes dans une transition énergétique. Celle-ci se caractérise par l’introduction d’une nouvelle ressource énergétique qui est à l’origine d’une modification de certaines pratiques domestiques (en l’occurrence, dans notre cas d’étude, les pratiques thermiques et culinaires). Nous nous proposons dans cet article, à partir du cas du réseau de gaz naturel qui s’est développé dans la métropole d’Istanbul, d’étudier l’ensemble des tensions inhérentes à cette situation de changement. L’analyse sociopolitique et territoriale du déploiement de ce réseau, qui nous permet d’évaluer l’universalisation effective du service, nous pousse dans le cas présent à décentrer notre regard de la question de l’accès à l’infrastructure à celle des usages du service.
Voir l'article sur Cairn.info