Strasbourg et l'automobile, années 1970. Lorsque vision politique et innovation technique s'articulent au service d'un projet précurseur

Entretien
Par Gérard Massin, Caroline Gallez
Flux : Pouvez-vous retracer brièvement le parcours qui vous conduit à la tête de l’agence d’urbanisme de Strasbourg, en 1972 ?Gérard Massin : Je suis sorti de l’École des ponts en 1970. Mon premier poste comportait deux aspects : j’étais à la fois chef du GEP à la DDE du Bas-Rhin et chargé de mission auprès du préfet de région, au sein de la mission régionale, une petite équipe qui s’occupait des questions...
Voir l'article sur Cairn.info