Les réseaux de télécommunications instruments et outils de mesure de la sociabilité

Dossier  : « Clefs pour les réseaux »
Par Patrice Flichy
Les réseaux numériques de télécommunications possèdent des dispositifs de traçabilité des différentes actions de communication qui permettent, sous réserve de l’accord des individus concernés, de constituer des bases de données complètes des activités communicationnelles. On peut ainsi utiliser les réseaux techniques pour étudier les réseaux sociaux : décrire finement les pratiques, analyser précisément l’étendue, la localisation, la forme des réseaux de sociabilité, comprendre les articulations entre la sociabilité et les différents dispositifs de communication disponibles. En définitive, il y a des articulations complexes entre réseaux techniques et réseaux sociaux. Les premiers offrent des ressources et des contraintes aux acteurs pour mettre en place les seconds, mais ils proposent également des outils aux sciences sociales pour en rendre compte. Pour le chercheur qui veut étudier la sociabilité, le réseau est à la fois un objet technique, un concept sociologique et un outil de mesure.
On trouvera dans cet article une présentation des méthodes utilisées pour étudier la sociabilité à distance, puis une description des grandes caractéristiques de l’usage de la téléphonie fixe, média sur lequel nous disposons de nombreuses données. On s’intéressera enfin aux nouveaux outils de télécommunications ( téléphone mobile et Internet), aux modes de sociabilité qui sont ainsi apparus et aux problèmes méthodologiques spécifiques qu’ils posent.
Voir l'article sur Cairn.info