Du public au privé au… mutuel ?

Dossier  : Eau  : le temps d'un bilan
La restructuration du secteur de l'eau en Angleterre et au Pays de Galles
Par Karen Bakker
Après une décennie de privatisation, l’industrie de l’eau en Angleterre et au pays de Galles connaît une restructuration que l’article situe dans des débats plus larges sur « l’auto-gouvernance associative ». Il explique comment le modèle régulatoire britannique a échoué, en raison de ses contradictions entre d’une part, une demande de revenus stables et un impératif de productivité et d’autre part entre une profitabilité politiquement acceptable et la nécessité d’équité. Cet échec amena à la re-régulation de cette industrie qui explique les stratégies de restructuration ; elles sont brièvement analysées. En contraste avec les analyses qui décrivent la libéralisation comme un « abandon du marché », l’analyse présentée souligne la continuité du modèle de gouvernance commerciale appliquée dans l’industrie de l’eau depuis 1989. En interprétant la restructuration actuelle comme une réponse de l’industrie à la re-régulation des services, l’article interroge les motivations des mouvements observés vers un futur « mutuel » pour les services publics en Grande Bretagne.
Voir l'article sur Cairn.info