Introduction : circulation des matières, économies de la circularité

Circulation des matières, économies de la circularité
Par Romain Garcier, Laurence Rocher, Éric Verdeil
Ce texte d’introduction au dossier de Flux 2017/2 (N° 108) questionne l’émergence de la thématique de la circularité des matières dans les politiques publiques urbaines contemporaines. Les articles ont en commun de porter une attention minutieuse à la matérialité des flux qui traversent et constituent la ville et aux objets sociaux qui la composent. Ils analysent les modalités et les conséquences de leur mise en circulation, ainsi que les régulations et les conflits qui l’accompagnent. Que l’ensemble des articles traite de pratiques et de politiques ancrées dans l’espace de la région de Lyon résulte moins d’une volonté monographique que d’une rencontre en partie fortuite. Mais cela souligne en tout cas l’importance d’une approche toujours attentive aux faits géographiques et aux effets de lieu dans la diversité de leurs échelles. Trois thématiques transversales sont présentes : d’abord, en identifiant de nouvelles ressources, les articles permettent de réfléchir à l’invention et à la construction de nouveaux circuits pour les matières. Ensuite, la régulation de ces circuits implique l’identification de nouveaux acteurs et la mise en place de nouvelles formes de relations avec les producteurs et gestionnaires des matières, formant donc l’espace d’une gouvernance renouvelée. Enfin, si ces circuits se structurent dans un espace qui est celui de la proximité géographique, ils s’inscrivent néanmoins dans une logique relationnelle qui ne cesse de questionner les normes et les échelles. Ce numéro permet ainsi de nuancer et de re-matérialiser les injonctions à faire advenir l’économie circulaire dans les villes.
Voir l'article sur Cairn.info