Les dynamiques d’évolution des réseaux de transport d’électricité européens, des réseaux techniques entre croissance et décroissance

Le développement des sources de production d’énergies renouvelables combiné à la politique d’intégration européenne des marchés de l’électricité génère une pression sur les réseaux d’électricité. Ceux-ci doivent s’adapter à de nouvelles contraintes de fonctionnement qui demandent plus de flexibilité de leur part. Les réponses des acteurs de ces réseaux à ce besoin d’adaptation sont multiples et diffèrent selon l’échelle à laquelle on les aborde. À l’échelle européenne, la tendance est à la croissance et au développement des réseaux de transport qui permettent de connecter les nouvelles sources renouvelables et d’interconnecter les États. À l’échelon local, l’émergence des « smart grids », fruit de l’intégration des technologies de gestion et de communication numériques au fonctionnement du réseau, l’utilisation de nouvelles lignes à haute tension en courant continu, ainsi que l’apparition de sources d’injection décentralisées qui s’accompagne de l’émergence de « producteurs-consommateurs », ouvrent la porte à terme à de potentielles dynamiques de décroissance. Se pose alors pour les acteurs de ces réseaux la question du modèle de leur développement à long terme et de ses impacts sur le secteur énergétique européen.
Voir l'article sur Cairn.info