Contrat d’axe et Transit-Oriented Development : quel renouvellement de l’action publique en matière de mobilité et d’aménagement ? (Point de vue d’acteurs)

Dossier : Le rôle des outils de coordination urbanisme-transports collectifs dans la fabrique politique urbaine
Par Gilles Bentayou, Emmanuel Perrin, Cyprien Richer
Le contrat d’axe, apparu en France en 2002, et le Transit-Oriented Development (TOD), né aux États-Unis en 1993, constituent deux outils visant à coordonner urbanisme et transports collectifs. Cet article propose une mise en perspective de ces démarches. Il aborde les formes de partenariat institutionnel sur lesquelles elles reposent, et la manière dont elles se positionnent par rapport aux dynamiques persistantes d’édification de la ville de l’automobile. Si ces deux instruments apparaissent au service d’une même ambition, produire une ville dense aux abords des stations de transport collectif, les moyens d’action mobilisés et la nature des acteurs impliqués constituent des différences fondamentales.
Voir l'article sur Cairn.info