Coordonner urbanisme et transports collectifs : un référentiel à l’épreuve de la ville « made in China »

Dossier : Le rôle des outils de coordination urbanisme-transports collectifs dans la fabrique politique urbaine
Par Aurélien Delpirou, Jean-François Doulet, Jian Zhuo
La Chine offre un terrain singulier pour analyser la coordination entre urbanisme et transports collectifs : alors que le pays connaît une urbanisation rapide, le gouvernement a lancé un programme très ambitieux de construction de nouveaux systèmes de transport collectif urbain. La réalisation de ces infrastructures a été l’occasion de redéfinir les objectifs des politiques urbaines, dans le sens d’une meilleure prise en compte des interactions entre les projets de transport et le développement urbain. Cet article analyse les enjeux et les limites de cette « opportunité historique », en la confrontant aux modalités spécifiques de la fabrique de la ville chinoise. Après avoir montré comment l’articulation urbanisme / transports collectifs s’est imposée en tant que référentiel pour l’action publique, il décortique les outils juridico-opérationnels et les dispositifs de gouvernance mis en place pour assurer sa mise en œuvre – entre solutions importées et innovations locales. Enfin, l’identification d’un certain nombre d’obstacles au développement du modèle permet de mettre en perspective le cas chinois.
Voir l'article sur Cairn.info