Formes alternatives de production énergétique et reconfigurations politiques. La sociologie des énergies alternatives comme étude des potentialités de réorganisation du collectif

Par Yannick Rumpala
Les choix énergétiques qui sont faits dans une société sont aussi des choix politiques. Cette contribution vise à étudier dans quelle mesure ces choix peuvent être réorientés par les développements technologiques associés aux énergies renouvelables, en contribuant ainsi à une redistribution des possibilités et, corrélativement, à des réorganisations sociales. Pour montrer que le développement des énergies alternatives dépend certes d’avancées technologiques, mais que, dans cette dynamique, elles peuvent aussi révéler des potentialités politiques, trois étapes sont proposées: 1) la première explicite les arguments théoriques qui peuvent être déployés en faveur d’une approche en termes de « potentialisme technologique »; 2) la deuxième prolonge cette approche en dégageant un ensemble de potentialités rattachables aux énergies renouvelables et le modèle qui pourrait prendre corps à travers ces formes alternatives ; 3) la troisième examine comment ces potentialités pourraient trouver des voies d’actualisation.
Voir l'article sur Cairn.info