L'évolution de la modélisation des déplacements urbains en France 1960-2005

Dossier
Le poids de l'organisation institutionnelle des transports
Par Gilles Debizet
La modélisation des déplacements urbains mobilise des modèles explicatifs développés par une expertise en planification des transports, elle s’exerce sur un territoire local pour le compte d’institutions publiques en charge de tout ou partie du réseau de transport de l’agglomération. L’essor de modèles unimodaux (DAVIS pour les routes et TERESE pour les transports en commun) français s’est inscrit dans la constitution d’une organisation institutionnelle dichotomique des transports de 1960 à 1990: les services territoriaux du ministère de l’Équipement et, respectivement, les autorités intercommunales organisatrices des transports urbains (AOTU). Le confortement, tardif, des AOTU – par leur nouvelle fonction de coordination de l’offre de transport dans les agglomérations urbaines – et l’image du citadin multimodal – révélée par le succès des tramways – ont conduit à l’adoption massive, au début des années 2000, de modèles multimodaux développés à l’étranger en substitution de ces deux modèles unimodaux.
Voir l'article sur Cairn.info