L'ouverture à la concurrence du secteur électrique : rôle et gains du client

« Enfin clients ? »
Par Marcelo Saguan, Olivier Sautel
Le secteur électrique est sans doute le secteur dans lequel le processus d’ouverture à la concurrence à partir d’un ancien modèle de monopole public intégré a été le plus contesté. C’est aussi le secteur dans lequel le sort du client final reste le plus discuté. L’objectif de l’article est d’évaluer l’impact des réformes du secteur électrique en termes de gains d’efficacité tout au long de la chaîne verticale du secteur électrique, et d’en déduire le rôle et les gains du client final dans ce processus d’ouverture à la concurrence. Nous montrons que le débat persistant sur la meilleure forme d’ouverture à la concurrence, qui se concentre sur l’opportunité d’ouvrir complètement ou non le marché de détail, est légitime compte tenu des résultats contrastés de l’ouverture à la concurrence du secteur électrique. Si le client final a pu bénéficier de gains d’efficacité liés à l’ouverture du secteur électrique, imparfaitement transmis par les acteurs présents sur les marchés concurrentiels, la possibilité qui lui a été donnée de choisir librement son fournisseur sur le marché de détail n’a pas eu jusqu’à présent d’impact significatif sur le niveau de ces gains. Le paradoxe d’une concurrence sans choix du client final pourrait perdurer tant que les conditions d’une innovation dans les modalités de distribution de l’électricité ne seront pas réunies.
Voir l'article sur Cairn.info