Patrimoine en poche : Électricité de France et l'objet publicitaire

« Patrimoine de la communication des entreprises de réseau »
Par Yves Bouvier
Les objets publicitaires distribués par EDF lors des campagnes publicitaires constituent un « petit patrimoine » de la communication. Anodins, superficiels, jetables, ces petits objets reflètent néanmoins l’évolution du rapport de l’entreprise à ses clients. Si les usages ont été privilégiés (augmentation de la puissance, chauffage électrique) dans les messages inscrits sur ces objets, les modes de production de l’électricité, et en particulier l’énergie nucléaire, sont largement représentés. En effet, ces gadgets du quotidien véhiculent aussi une image de l’entreprise, de ses missions, de ses valeurs et de ses stratégies. C’est pourquoi l’on constate, bien avant la libéralisation du secteur, la substitution de la marque EDF au mot « électricité », façon d’établir une relation de clientèle non avec un produit mais avec une entreprise. Les objets publicitaires, témoignages des relations d’EDF avec ses usagers et clients, ont une durée de vie supérieure à la campagne commerciale dont ils portent les messages. Surtout, ils sont les signes matériels d’une énergie invisible, largement confondue avec l’entreprise qui la distribue.
Voir l'article sur Cairn.info