L'agglomération à flux tendus. La politique de sécurité civile française au secours des pannes urbaines

« Sécurite et sûreté des réseaux »
Par Mathilde Gralepois
Le fonctionnement des échanges urbains en cas de risque majeur représente un enjeu récemment repris par la politique de sécurité civile en France. La mise en œuvre de nouveaux outils de secours et de sauvegarde interroge la définition des risques et du fonctionnement urbain. Le plan communal de sauvegarde (PCS), outil-phare de gestion opérationnelle, est étudié à travers trois exemples (Nantes, Lyon et Le Havre) en tant qu’objet technique véhiculant des modalités concrètes de protection en cas de danger, mais surtout en tant que vecteur de normes institutionnelles, politiques et territoriales. Si le souci d’opérationnalité du PCS justifie son utilisation pour toute panne du fonctionnement urbain, c’est aussi un moyen puissant pour promouvoir l’image d’une ville-système où le blocage des flux de biens, de services ou d’informations est considéré comme un risque majeur.
Voir l'article sur Cairn.info