Le projet IP City Une recherche sur la place des technologies de réalité mixte dans les représentations du projet urbain

Par Maria Basile, Jean-Jacques Terrin
Cette contribution concerne les recherches menées dans le cadre d’IP City, un projet intégré financé par le 6e PCRD (Programme-Cadre de Recherche et de Développement) de l’Union Européenne en réponse à l’appel d’offres « Presence and Interaction in Mixed Reality Environments » dont l’objectif est d’explorer les conditions dans lesquelles les technologies de réalité mixte (MR) peuvent être utilisées dans des environnements urbains. La réalité mixte permet d’associer des scènes réelles à des éléments numériques générés par un ordinateur, destinés à « augmenter » la réalité. Un des enjeux du projet était de développer certaines de ces technologies et de les rendre portables, mobiles et légères afin d’offrir aux acteurs d’un même projet urbain la possibilité de communiquer et de débattre collectivement et in situ du passé et de l’avenir de leur ville, de leur quartier. Le projet a donc consisté dans un premier temps à identifier et à faire évoluer des prototypes en cours de développement dans les laboratoires partenaires du projet, puis à mener des expérimentations en situation réelle sur des sites opérationnels. La contribution de l’équipe française à ce projet a plus spécifiquement consisté à participer aux spécifications de ces outils, et notamment à les interroger dans leur capacité à représenter une situation urbaine en action, puis à vérifier leur pertinence au travers d’expérimentations en vraie grandeur menées dans le cadre de projets urbains en cours.
Voir l'article sur Cairn.info