Les Petits Opérateurs Privés (POPs) de la distribution d'eau à Maputo : le défi du métissage d'un système sociotechnique

Dossier
Par Jérémie Cavé
En 1998, au Mozambique, 70% de la population vivait encore dans la pauvreté absolue et 54% n’avait pas accès à l’eau potable. Les conditions de vie difficiles, en particulier en milieu rural, ont nourri la croissance urbaine de la capitale, de sorte qu’en 2007, l’agglomération formée par Maputo, Matola et Boane atteint quasiment les 2 millions d’habitants, soit 10% de la population du pays.La ville...
Voir l'article sur Cairn.info