Le déploiement des réseaux de télécommunications dans les métropoles européennes : l'emprise des territorialités multiscalaires

Par Jonathan Rutherford
Cet article porte sur l’évolution des relations réciproques entre les grandes villes européennes et les réseaux de télécommunications qui les desservent. À travers une discussion théorique des littératures récentes de géographie et d’études urbaines et une analyse empirique des logiques présentes dans le déploiement de ces réseaux en Europe, l’auteur conteste la perspective toujours dominante selon laquelle des dynamiques de déterritorialisation soutiennent la mondialisation économique, sa concentration sur des villes dites « globales », ainsi que l’émergence de technologies « omniprésentes » de la communication. Bien au-delà de ces visions déterministes d’un monde urbain de plus en plus homogène et déconnecté de ses contextes locaux, l’étude des stratégies et des pratiques infrastructurelles des opérateurs de télécommunications présents dans les grandes villes européennes montre que les liens réciproques entre les réseaux et les métropoles se basent sur toute une série de logiques territoriales. Le caractère de plus en plus multiscalaire de celles-ci contribue à différencier les stratégies d’infrastructures des opérateurs selon les villes. Les interdépendances entre le développement métropolitain et les réseaux de télécommunications sont fondées donc à la fois sur une mondialisation et une territorialisation, d’où l’extension des villes à travers plusieurs échelles augmente paradoxalement la matérialité métropolitaine.
Voir l'article sur Cairn.info