La fourniture d'énergie entre concurrence et développement durable : nouvelles régulations et nouvelles stratégies

Par Dominique Finon
La libéralisation des marchés bouleverse le métier de la distribution d’énergie dans tous les pays européens en instaurant une concurrence entre fournisseurs sur l’ancien territoire des monopoles de service public. En même temps les mesures de développement durable — limitation des émissions de CO2, promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique — créent un ensemble de contraintes pour les fournisseurs d’énergie en concurrence comme pour les sociétés de services énergétiques, qui s’avèrent en fait constituer de nouvelles opportunités stratégiques. Elles les conduisent à faire évoluer rapidement leurs modèles d’affaires avec de nouvelles formes d’organisation et de nouvelles offres qui sont à la convergence des logiques commerciales et des démarches de responsabilité environnementale. Toutefois, sous l’influence de la culture de marché des instances européennes qui irrigue les nouvelles Directives visant au développement durable, les instruments proposés sont adossés à des mécanismes de marché, ce qui tend à compliquer la tâche des agents en concurrence sans améliorer l’efficience collective.
Voir l'article sur Cairn.info