Interconnexion et reclassements : l'insertion des ports français dans la chaîne multimodale au xixe siècle

Dossier  : Flux portuaires
Par Bruno Marnot
La mondialisation de l’économie au xixe siècle fut à l’origine d’une profonde transformation des ports maritimes de commerce qui devinrent les premières plateformes multimodales de l’histoire. Les nouvelles conditions du transport maritime et terrestre entraînèrent les ports dans une logique de l’adaptation permanente, lourde en investissements et par conséquent fortement sélective. L’enjeu consista dès lors à offrir la meilleure interface avant-pays / arrière-pays possible, condition nécessaire pour tenter de capter de nouveaux trafics maritimes et terrestres, ainsi que pour attirer les industries lourdes qui devinrent des facteurs déterminants de la croissance des ports à la fin du xixe siècle.
Voir l'article sur Cairn.info