La chute de la maison Andersen

Le sens de l'événement
Par Nicole May
Créé en 1913, présent en 2001 dans quatre-vingt-quatre pays et fort de ses quatre-vingt-cinq mille collaborateurs dans le monde, le cabinet Andersen apparaissait encore en décembre 2001 comme l’une de ces vieilles dames respectables que rien ne saurait ébranler. Même s’il n’était plus le leader des Big Five — son chiffre d’affaires, 9,3 milliards de $ facturés en 2001, dont 4,3 dans l’audit, était...
Voir l'article sur Cairn.info