La représentation des consommateurs dans les services d'eau au Royaume-Uni

Dossier « Usagers et régulation des réseaux »
Par David Hall
Après un bref rappel historique sur le système de représentation des usagers dans les services publics au Royaume-Uni, l’article analyse et évalue l’expérience des comités régionaux de consommateurs dans le secteur de l’eau (CSCs). Il cherche à comprendre le rôle joué par les CSCs dans la réorganisation du système de représentation des consommateurs au cours des vingt-cinq dernières années, alors que les responsabilités des autorités locales dans les services d’eau s’affaiblissaient avant d’être supprimées (régionalisation de 1974, « nationalisation » de 1983, privatisation de 1989). En tant que gestionnaires des réclamations, les CSCs semblent avoir accompli leur tâche de manière satisfaisante. En tant que représentants des intérêts des consommateurs, les CSCs semblent avoir été moins efficaces. Un facteur explicatif est leur intégration au système de régulation, qui a rendu plus difficile l’adoption d’avis indépendants et opposés à ceux d’Ofwat sur des problèmes clés comme les coupures. Les compagnies d’eaux, l’Ofwat et les CSCs ont au contraire adopté une position convergente désignée comme « la position de l’industrie de l’eau », tandis que les élus — députés et conseillers municipaux —, les organisations non gouvernementales et les groupes de pression ont défendu activement les intérêts des consommateurs.
Voir l'article sur Cairn.info