Les espaces des relations interentreprises : l’exemple des activités de R&D

Dossier « Espaces de la coordination économique »
Par Olivier Bouba-Olga, Christophe Carrincazeaux
L’objectif de cet article est d’analyser, de manière théorique et empirique, les modes de coordination des entreprises et leur incidence sur les modes de localisation des activités. Dans ce but, nous définissons, dans la première partie, une grille de lecture s’inscrivant dans l’approche de la proximité, qui permet de mettre en évidence la multiplicité des espaces convoqués par les acteurs économiques. Nous proposons ensuite de caractériser les relations interentreprises en nous appuyant sur les approches en termes de compétences. Sur la base de ces définitions, nous recensons enfin les principaux arguments avancés dans la littérature pour expliquer le rapport à l’espace des relations interentreprises.
La deuxième partie présente les résultats d’une étude empirique menée auprès d’entreprises engagées dans des activités de R&D et leurs implications sur les propositions avancées. En nous intéressant à la R&D des firmes, nous testons le rôle de l’espace dans les relations interentreprises à partir d’une activité réputée à la fois globale et sensible aux caractéristiques locales à l’instar des activités d’innovation en général. Ce travail empirique a le mérite essentiel, selon nous, de dépasser les études monographiques que l’on rencontre habituellement dans la littérature. Il permet de dégager quelques régularités fortes dont on peut déduire, en conclusion, des implications en termes de diagnostic territorial.
Voir l'article sur Cairn.info