La mise en péril du réseau sous-marin international de communication

Par Camille Morel
Le réseau international de câbles sous-marins représente, depuis le milieu du XIXe siècle, une cible régulière des États dans le cadre d’actions hostiles réticulaires (coupures, pratiques de renseignement, censures…). Au fil du temps, les modes d’actions employés et les acteurs à l’origine de ces opérations ont cependant évolué, au regard du contexte international comme des technologies disponibles. À l’ère de la fibre optique, alors que l’importance de cette infrastructure pour l’économie mondiale et pour la société ne cesse d’augmenter, son endommagement volontaire entraîne une symbolique et des effets systémiques toujours plus forts. Cet article cherche ainsi, d’une part, à caractériser les atteintes portées jusqu’à ce jour au réseau, de l’autre, à identifier les enjeux politiques et stratégiques soulevés par la mise en péril de cette infrastructure et de son contenu.
Voir l'article sur Cairn.info