Commerce et grands ensembles. La naissance de l’urbanisme commercial en France 1958-1973

Par René-Paul Desse
Dans les années 1950 et 1960, devant une croissance urbaine sans précédent, les pouvoirs publics ont pu, dans une démarche très centralisatrice, construire vite et à grande échelle de nouveaux quartiers d’habitat collectif. La fin de la décennie 1950 est marquée par la création des zones à urbaniser en priorité. Alors que la dernière ZUP est lancée en 1969, en 1973, la circulaire Guichard limite les opérations de type « grands ensembles » à 2000 logements. Sur le plan commercial, les premiers quartiers d’habitat collectif sont dépourvus de commerce. En 1961, la circulaire Sudreau-Fontanet impose un minimum de surfaces commerciales, sous la forme d’un quadrillage de petits centres commerciaux. Cet article se propose d’analyser ces premières opérations d’urbanisme commercial, en France, et d’étudier, à travers deux recherches sur les comportements des consommateurs, en 1965 et 1970, leur faible attractivité. Dès l’origine, les erreurs de conception dans l’urbanisme commercial ont accentué le déclin précoce de leur commercialité.
Voir l'article sur Cairn.info