La politique de la ville intelligente en Chine : ancrage local d’un modèle urbain globalisé

Par Carine Henriot
La ville intelligente ou smart city, en Chine comme ailleurs, se présente comme une utopie urbaine tournée vers la technologie. Cette contribution sur la politique de la ville intelligente en Chine se positionne à l’interface entre les approches spatiale et stratégique de la smart city, et la circulation de ce modèle urbain, à travers l’ancrage local des politiques publiques. Nous montrerons que les politiques nationales chinoises de la ville intelligente témoignent d’une volonté fragmentée de planifier le développement urbain à l’échelle nationale, pour orchestrer une modernisation rapide des équipements, des infrastructures, et de la gestion des services urbains. Nous montrerons également qu’introduits en Chine continentale par l’entreprise américaine d’informatique IBM, les démonstrateurs smart sont expérimentés, à la faveur d’une montée en puissance des entreprises chinoises de l’information, de la communication et des réseaux sociaux comme Tencent ou de la principale entreprise de commerce en ligne, Alibaba. Encouragées par l’obsession d’un rattrapage technologique endogène et des politiques nationales tous azimuts, les municipalités chinoises multiplient les initiatives smart, dans un contexte de recours généralisé au numérique, en particulier pour la vie quotidienne des populations chinoises.
Voir l'article sur Cairn.info