La coordination entre urbanisme et transport au concret : le cas des couvertures d’infrastructures

Varia
Par Joël Idt, Stéphanie Leheis
La coordination entre transport et urbanisme constitue une injonction contemporaine de l’action publique urbaine. Elle est généralement appréhendée par la recherche à travers l’analyse des instruments dédiés à cet effet et de leurs limites. Notre approche propose plutôt de regarder empiriquement la coordination là où elle se trouve, non comme un objectif a priori de l’action collective mais comme un de ses résultats. Notre propos s’appuie sur une analyse comparative de projets de couvertures d’infrastructures de transport, objets situés à l’interface entre transport et aménagement urbains qui visent autant à réduire les nuisances générées par l’infrastructure qu’à créer de nouvelles surfaces foncières aménageables. Des systèmes d’interdépendances entre les deux champs d’action se structurent autour de la production de ces couvertures. La coordination entre urbanisme et transport naît alors là où on ne l’attend pas : elle peut émerger de la succession des opérations entre elles, se structurer à travers des outils contractuels et organisationnels qui laissent malgré tout une large place aux négociations, investir la conception technique des projets ou encore leur pilotage opérationnel.
Voir l'article sur Cairn.info