Refaire la rue pour recomposer la ville ? Mise en regard de deux projets de réaménagement de rues artérielles à Londres et Lyon

Varia
Par Benoit Romeyer
Cet article contribue à interroger le renouvellement des rôles et statuts associés aux grands axes de circulation en milieu urbain à partir des démarches de projets participant de leurs transformations effectives. Dans un contexte prônant le « refaire la ville sur la ville », ces « rues artérielles », comme nous proposons de les nommer, apparaissent en effet aujourd’hui associées à de nouveaux enjeux de rééquilibrage entre les différentes fonctions urbaines. Une telle reconsidération amène dès lors à plus largement s’interroger sur l’étendue des potentialités programmatiques et projectuelles ainsi induites. Celles-ci ont été abordées par le biais d’une investigation empirique par mise en regard des projets d’High Street 2012 à Londres et de la rue Garibaldi à Lyon. La grille de lecture par « liens urbains » mobilisée a permis de faire émerger le constat d’une grande diversité des objectifs et des formes données aux projets actuellement développés sur ces axes, en même temps qu’une diversification des ambitions qui leur sont associées.
Voir l'article sur Cairn.info