Origines et histoire de la gestion énergétique locale à Metz : les stratégies économiques de l’Usine d’Electricité de Metz (UEM)

Le retour de la proximité !
Par Carole Wernert
Nouvel enjeu pour les territoires, la gestion énergétique à l’échelle locale a pour objectif de répondre, en partie, aux impératifs de transition énergétique. Cette échelle de gestion n’est pourtant pas récente : les débuts de l’électrification des villes marquent le point de départ de la municipalisation de l’énergie. La ville de Metz s’est dotée d’une Entreprise Locale de Distribution (ELD) au début du XXe siècle, sous annexion allemande (Stadtwerke). L’UEM (Usine d’Electricité de Metz), attachée aux services de la Ville, produit de l’électricité dès 1901 et donne de nouveaux moyens de financement à la municipalité. Sa gestion de proximité renforce ainsi l’économie locale. La nationalisation de l’énergie en 1946 provoque un changement d’échelle de cette gestion et met à la marge ces entreprises dans le paysage national. Cet article a un objectif : celui de mettre en exergue les liens entre gestion locale de l’énergie et renforcement de l’économie locale. Ces liens seront étudiés à travers le prisme des stratégies économiques de l’UEM depuis sa création jusqu’à nos jours. Nous montrerons également les résistances de l’UEM face à la gestion centralisée de l’énergie à l’échelle nationale et ses stratégies d’adaptation à l’ouverture des marchés européens de l’énergie.
Voir l'article sur Cairn.info