De la démolition à la production de graves recyclées : analyse des logiques de proximité d’une filière dans l’agglomération lyonnaise

Circulation des matières, économies de la circularité
Par Laëtitia Mongeard
L’activité de démolition produit et met en circulation des quantités considérables de déchets à la matérialité imposante : les déchets inertes, recyclables en matériaux de construction secondaires. Ces déchets font l’objet, comme les autres déchets, d’une injonction à la proximité mais ils se distinguent par une filière de gestion composée d’acteurs privés. En créant un dialogue entre la littérature internationale sur les commodity chains et les travaux relatifs à l’économie de proximité, cet article analyse la spatialité de la filière de production des graves recyclées issues de démolition. La notion de commodity chain est mobilisée pour qualifier une filière locale, décrite à partir des composants analytiques que sont le processus de production, ses acteurs, le cadre réglementaire et son territoire. L’étude s’appuie sur un travail mené sur vingt-quatre chantiers de l’agglomération lyonnaise. En s’appuyant sur les catégories de proximité développées par l’économie de proximité, l’article démontre que la gestion des déchets inertes s’insère dans une logique de proximité sociale entre les acteurs de la filière qui ne va pas nécessairement dans le sens de la proximité spatiale.
Voir l'article sur Cairn.info