Portrait d’Entreprise

Rubriques
Les conglomérats familiaux (5) : Ayala Corporation
Par Dominique Lorrain, Morgan Mouton
On a souvent qualifié les Philippines « d’homme malade de l’Asie » (Kind, 2000). L’expression ne tient pas seulement du fait de sa croissance relativement faible – 0,9 % sur la période 1960-1997. Elle résulte aussi de la comparaison avec les « tigres » asiatiques qui fait ressortir l’archipel comme le « traînard » (laggard) de la région et n’ayant pas réussi à tirer profit de la situation avantageuse...
Voir l'article sur Cairn.info